Entre la jungle des données et des desserts de rêve

Brian Jäger est Data Analyst chez Valora et chocolatier. Une association passionnante qu’il doit à sa soif de connaissances. Lors d’un repas dans un restaurant …

Brian Jäger est Data Analyst chez Valora et chocolatier. Une association passionnante qu’il doit à sa soif de connaissances. Lors d’un repas dans un restaurant étoilé, il s’est demandé comment on réalisait les douces tentations présentées sur le chariot des desserts. Chez Valora, il jongle avec des milliers de données et teste différentes stratégies. Et de temps en temps, il adoucit le quotidien de ses collègues avec de délicieuses créations.


«J’aide les gens à trouver ce qu’ils cherchent.»

C’est ainsi que Brian Jäger expliquerait son travail à un enfant de cinq ans.

Brian Jäger est Data Analyst et amateur de desserts

Il travaille au sein de l’équipe Customer Analytics de Valora depuis février 2018. Concrètement, ses responsabilités sont les suivantes: «Je m’emploie à améliorer l’efficacité des différents formats du groupe Valora et ainsi à économiser de l’argent.» Il utilise ici la technique du Performance Marketing, et renseigne en cas de questions relatives à Google. Il contribue aussi à divers projets d’analyse et de science des données. «J’aime mes domaines de spécialité, et j’apprends de nouvelles choses chaque jour. Tout est parfait!»

Il veut tout savoir

La motivation quotidienne de Brian Jäger: apprendre et progresser sans cesse. Il revendique une véritable soif de connaissances. «J’aime l’émotion que l’on ressent lorsque l’on franchit un obstacle intellectuel, que l’on saisit soudainement quelque chose, que l’on découvre des tenants et aboutissants restés jusqu’alors incompris», explique-t-il. Petit, j’étais déjà comme ça. «Ma mère m’appelait Snoopy, ce qui signifie ‘curieux’. Et j’étais si curieux que j’en arrivais parfois à énerver les gens autour de moi. Je le suis toujours. Je veux tout comprendre de ce qui se passe dans mon environnement, et toujours apprendre de nouvelles choses.»

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jongleur de données et créateur de desserts

Cette soif de savoir aide Brian Jäger dans son quotidien professionnel. Il est généralement assis devant son ordinateur et jongle avec des milliers de données. Il teste des stratégies pour optimiser les assortiments et les stocks. Avec son équipe, il a pour but de fournir des informations permettant à Valora de s’organiser de manière encore plus centrée sur les clients. Dans ce contexte, il doit suivre en permanence des formations de perfectionnement et relever de nouveaux défis. Et il aime beaucoup cela. Parfois, ses collègues de travail le rencontrent dans un accoutrement inhabituel. Deux à trois fois par an, Brian Jäger revêt son tablier de cuisine et sa toque pour créer, pour le plus grand plaisir de tous, de délicieux desserts qu’il présente sur les bureaux.

Le monde tout en douceurs de Brian Jäger

Pendant son temps libre, Brian Jäger est un pâtissier passionné. Il a très tôt aimé faire la cuisine: «Lorsque j’étais petit garçon, ma mère me laissait l’aider à la cuisine.» Et déjà à l’époque, une chose est apparue clairement: Brian préférait les desserts à la viande. Et rien n’a changé à ce jour. Lorsque Brian Jäger va manger dans un restaurant étoilé, à la place d’un plat, il commande plutôt tous les desserts figurant à la carte. Fasciné par ces créations tout en douceur, il a absolument voulu connaître leurs secrets de fabrication.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Apprendre auprès des professionnels

Ceci a constitué pour lui une motivation suffisante pour suivre une formation de chocolatier. Dans le cadre d’une formation en cours d’emploi au sein de la Chocolate Academy de Carma à Zurich, il a tout appris sur les couvertures, ganaches, nappages et autres techniques. Ensuite, divers stages l’ont mené dans les cuisines de restaurants de renom, et il a créé un blog sur les desserts qu’il a depuis abandonné par manque de temps. Pour Brian Jäger, créer des desserts constitue un contraste idéal avec son quotidien professionnel très intellectuel. Bien sûr, la planification et les achats prennent beaucoup de temps, et il faut une bonne organisation du travail pour réaliser sur place des créations raffinées avec peu de moyens, mais «je ne sais pas comment je pourrais faire autant plaisir à 60 personnes à la fois autrement.»

Engagement social pendant son temps libre

Pour Brian Jäger, faire plaisir ou aider les autres semble être un but important. Pendant ses loisirs, il travaille comme mentor à l’office régional de placement (ORP). Il optimise les curriculum vitæ, analyse les offres d’emploi pour les personnes au chômage et propose des formations spécialisées. «J’ai déjà conseillé des dizaines de demandeurs d’emploi, et j’en ai même aidé quelques-uns à trouver un travail», raconte fièrement Brian Jäger. Son explication toute simple destinée à un enfant de cinq ans, précisant qu’avec son travail il aide les gens à trouver ce qu’ils cherchent, correspond non seulement à son quotidien professionnel chez Valora, mais également à son engagement bénévole en faveur des demandeurs d’emploi.

Related Posts